8 messages.
Lorelei Lorelei de Loos a écrit le 08/07/2021 à 13 h 50 min
Mon qg de jeunesse mais aussi celui de mes parents ... Une tradition familiale que je compte bien inculquer a mon fils. Mon bar préféré , un lieu de copain , un staff trop chouette ... Merci d'entretenir ce genre de lieu où il y a toujours une bonne ambiance. Longue vie au carré.
Réponse d’administrateur par : FF590025
Merci à toi. A bientôt
Lolo Lolo de Castelnaudary a écrit le 04/07/2021 à 19 h 04 min
Le Carré : c'est simple c'est toute ma vie de jeune femme! Il y a la musique, l'endroit, la convivialité (allez-y pour comprendre le sens de ce mot!) et Alain ! Dès que je vais à Lille je retourne au Carré et C'EST TROP BON!!!!!! Voir même indispensable !
Réponse d’administrateur par : FF590025
Merci pour ton message et à très bientôt !
Olivier Olivier a écrit le 28/06/2021 à 1 h 34 min
Ô Joie ! Ô Suprême Délice ! Avec ce nouveau site Web, le Carré des Halles s’ouvre enfin sur la Toile pour dispenser au monde sa sublissime philosophie : bonheur et musiques partagées, bières et alcools versés pour vous et pour la multitude en rémission de vos petits tracas quotidiens. Amen ! Et que dire de la joyeuse équipe qui baguenaude derrière le bar, qui souriant à s’en arracher la mandibule, qui froufroutant d’un regard complice pour faire naître en vous cette étincelle de félicité qui enflammera votre joie de vivre, enhardira votre espoir en un monde meilleur et, chez certaines damoiselles, répandra dans leur âme le doux et mirifique nectar d’un possible abandon à des plaisirs sans pareils. Car sachez-le, on ne regarde pas Alain Créton, on le contemple ! Surtout quand il se déhanche comme un bel hidalgo au son d’une guitare ou d’une guimbarde électrique, reléguant le twerk au rang abyssal de vulgaire agitation du tirelipimpon. Et puis… et puis il y a les clients, tesselles bariolées d’une mosaïque sans pareille, pigments suaves et colorés d’une toile inimitable que le Louvre Abu Dhabi nous envie déjà. Car si le Carré des Halles est le corps et son équipe le Saint-Esprit, cette noble clientèle est le sang bleu qui en parcoure les veines, l’habite, l’anime, le transfigure en respectant et vivifiant ce lieu qui les accueille si bien. Alors oui, ce n’est pas rien : le Carré est un temple et, qu’importe l’habit, nous en sommes les vestales. Par nos libations, nos mélopées et nos hourvari, nous célébrons ce saint des saints. S’il s’est si humblement posé sur le plancher des vaches, c’est pour mieux nous emporter vers le sommet de l’Olympe où, si vous dressez l’oreille, vous entendrez les Dieux bénir et nous envier ce sanctuaire. Alors alléluia ! mes frères, mes sœurs, et clamons aux Cieux d’un Chœur folâtre ce mantra immémorial : « le Carré des Halles, c’est trop de la balle ! »
Réponse d’administrateur par : FF590025
Soit béni mon fils !! Merci pour ce beau message !